NOTRE HISTOIRE ...

    

HISTORIQUE DE SAINT MERD LES OUSSINES

La commune de ST MERD LES OUSSINES est riche en histoire.

 A travers les siècles, ........................ des hommes et des femmes s'y sont établis et ont fait de ce site une commune emplie d'un riche passé.

 

Toutefois, ST MERD LES OUSSINES n'a pas encore dévoilé tous ces secrets......

 C'est pourquoi aujourd'hui, nous voulons mettre en valeur l'héritage culturel que nos ancètres nous ont laissé.

 

 ETYMOLOGIE : le nom de ST MERD LES OUSSINES vient de l'occitan : "Sent Merd Las Aussinas",

                              - "Sent" : Saint

                              - "Merd" étant une contraction de Médard ("Medardus").

                              - "Las Aussinas" signifie "terres incultes".

 

 

                                                                                      

                  =======>           SAINT MERD LES OUSSINES A TRAVERS LE TEMPS :.............

 

  -  Depuis l'Antiquité :

                     Le site de SAINT MERD LES OUSSINES est connu depuis l'Antiquité gallo-romaine. La présence gallo-romaine est avérée, notamment par le site "des Cars". Parmi tous les gisements gallo-romains, le site "des Cars" à ST MERD LES OUSSINES se démarque par l'importance et la qualité architecturale de ses vestiges.

                     Certains historiens pensent que "les Cars' se seraient développés durant le siècle d'Hadrien ,Empereur Romain, vers 80/100 après JC. D'autres tranchent plus pour la 1ère moitié du 2eme siècle après JC.

                    "Les Cars" sont composés d'un édifice d'habitation, d'un édifice religieux ainsi que d'un édifice funéraire. L'ensemble funéraire et l'édifice d'habitation sont distant de 300 mètres. Cette agglomération se borne à un sanctuaire rural qui aurait donc été construit au début du 2eme siècle, puis aurait été détruit au 3eme siècle ainsi que la partie d'habitation.

                    Des écrits affirmeraient que les Ruines dites du "Château des Cars" sont en faite les restes d'une nef ou d'une forteresse gallo-romaine devenue basilique chrétienne au 3e ou 4e siècle, et dont il reste une cuve d'immersion appelée "Bac des Cars".

                   Selon les recherches de l'historien Michel F. PREVOT, le temple des Cars était d'un grand usage. Ce dernier se serait situé là afin de marquer la civilisation gallo-romaine sur le Plateau de Millevaches. Le temps des Cars aurait été dédié à Jupiter, le plus important des Dieux de la civilisation romaine. Le temple était très important et très rare, car il a été trouvé, dans le vestibule, l'urne d'un grand chef régional gallo-romain : c'était apparemment un pro-consul descendant DURATIUS DE LEMOVICUM (Limoges).

                   Les 3 quarts de ce site gallo-romain se trouve sur la commune de ST MERD LES OUSSINES, l'autre quart se situant sur la commune de PEROLS SUR VEZERE.

  

 

  -  Au Moyen-Age :

                  La présence Templière à ST MERD LES OUSSINES est grande. Il y existait un Prieuré Templier qui dépendait de la Commanderie de BELLECHASSAGNE (commune actuelle du canton de SORNAC), laquelle appartenait au grand Prieuré d'Auvergne à RIOM (63 Puy de Dôme) très probablement. En 1272, Pierre De MADIC en était le grand Prieur. Celui-ci a étendu la présence templière en Haute Corrèze.

                  L'Ordre du Temple avait été fondé en 1119 à Jérusalem et s'était étendu à toute l'Europe, notamment au Royaume des Francs. Afin de financer leurs actions militaires et de vivre aisément, les Templiers avaient crée des Commanderies fondées en réseaux financiers qui s'étaient enrichis. Aussi, le Roi Philippe IV Le Bel voulu s'approprier leurs richesses. En 1307, il les fit condamner. En 1312, il octroya leurs biens à l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem devenu l'Ordre de Malte en 1530.   

                 Jusqu'à cette date, ST MERD LES OUSSINES était strictement sous les ordres de la Commanderie Templière de BELLECHASSAGNE, au même que titre que FOURNOL qui était lui aussi un Prieuré Templier. En ce qui concerne le Prieuré Templier de ST MERD LES OUSSINES, il est fort probable qu'il se trouvait à LA COTE  de ST MERD LES OUSSINES. Vers 1800, cette propriété aurait été rebâtie sur les restes du Prieuré Templier (le puits qui se trouve dans la cour de la propriété est, notamment, typiquement Templier).

 

  - Les traces du Moyen-Age et la Renaissance visibles au travers de bâtiments et de vestiges:

                 L'Eglise paroissiale de ST MERD LES OUSSINES dépendait de la Commanderie de BELLECHASSAGNE. Elle daterait du 14 ou 15e siècle. Incendiée en 1838, restaurée dès 1840, la porte d'entrée a été déplacé et on a procédé à la réfection du clocher : le "clocher mur" a été remplacé par l'actuel "clocher porche" vers 1895.

                 L'ancien presbytère de ST MERD LES OUSSINES, qui se trouve face à la Place, date du 17eme siècle.

                 Le Gisant, se trouvant actuellement dans le Cimetière, daterait du 15 ou 16e siècle. Il s'agirait certainement du Tombeau d'un dignitaire de l'Ordre de Malte.

                 Pour finir, il faut savoir qu'il y avait des Seigneurs à ST MERD LES OUSSINES, vivant au Château des Oussines, situé aux Oussines. Ce château était constitué d'un logis, d'écuries et d'une Chapelle. Cet édifice aurait été construit au 15 ou 16e siècle. Il fut le fief de la Famille DES ASSIS jusqu'en 1641, date à laquelle cette famille s'est unie à celle des DE VEYNY, par le mariage de Claude DE VEYNY avec Françoise DES ASSIS. D'ailleurs, les armoiries du blason de ST MERD LES OUSSINES sont celles des DE VEYNY. ...... Puis, le Château des Oussines a appartenu aux JOUSSINEAU-FAYAT qui le gardèrent jusqu'à la Révolution. A cette période, il fut abîmé et détruit. Désormais, le logis a disparu ainsi que la chapelle. Les seuls vestiges sont les écuries et leurs voûtes.

 

Sources :

- travaux de l'historien de Michel F. PREVOT, pour la majeure partie de ce texte.

- www.patrimoinedefrance.org

- www.vacancesencorreze.com

 

               

 

 

47 votes. Moyenne 3.30 sur 5.